Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/03/2014

Un programme de proximité pour les audomarois.....

ÉLECTIONS MUNICIPALES
François Decoster dévoile cent cinquante mesures et sa méthode de gouvernance

 

13/03/2014

François Decoster a présenté son projet, mardi, devant la presse, sous le regard de Pierre Heumel, coordinateur du programme.

François Decoster, entouré d'une dizaine de colistiers, a dévoilé, pendant deux heures, mardi, son programme à la presse. Il a été le seul à s'exprimer.
1.La méthode
«Ce programme est le fruit d'une cinquantaine de rencontres avec les Audomarois et des idées des colistiers. Il est fait par et pour les Audomarois, avec l'aide de Pierre Heumel (candidat à la 13e place, ancien directeur de cabinet de Jean-Jacques Delvaux),qui a coordonné le tout. J'ai préféré solliciter les habitants plutôt que de faire travailler des agences de communication coûteuses comme l'a fait le maire avec Saint-Omer 2020, un objet de propagande payé par les contribuables. C'est un programme carré auquel j'attribue la note de 20/20.» En fait le document de 16 pages est de forme carrée et mesure 20 cm de côté.«Cette méthode participative continuera à être appliquée si je suis élu viades balades urbaines auxquelles je vais convier les habitants comme celles que j'organise lundi au départ de la place Foch(1)
2.Les grands thèmes
Le programme est présenté en dix thèmes. La démocratie, la sécurité, l'emploi et l'économie (deux pages), le logement, le développement durable, la famille, le transport et la mobilité, le numérique, le sport et la culture (les deux sur une seule page). Les deux pages centrales présentent le trombinoscope des colistiers avec leur lieu de résidence.
3.Les nouveautés
Parmi les cent cinquante mesures du programme, nous avons retenu les plus significatives selon nous: la déprogrammation, dès le mois d'avril en cas d'élection, des horodateurs qui obligent les automobilistes à entrer le numéro de leur plaque d'immatriculation. Toujours dans le domaine du stationnement: le retour, à titre provisoire, du stationnement allée des Marronniers (deux cents places en épi) à côté de la gare, en attendant la construction d'un parking en silo le long des voies ferrées. Enfin, la création d'un parking baptisé «parking cathédrale», plus particulièrement dédié aux touristes, au pied des remparts, avec une signalétique dans les entrées de ville signalant les places disponibles.
François Decoster a également cité la création de postes d'inspecteur de la salubrité pour lutter contre le logement insalubre et la mise en place de médiateurs citoyens bénévoles et volontaires pour lutter contre les incivilités et les conflits de voisinage.
Sans oublier l'installation de conseils de quartier (dont la composition n'a pas été encore tranchée) et l'ouverture de la mairie jusqu'à 19h, une fois par semaine.
4.Déjà évoqué par le passé
Le programme de «Saint-Omer, autrement» reprend aussi des sujets dont on parle depuis un moment comme le doublement de la route qui relie Saint-Omer à Lille.
5.La pique
«Je ne serai pas le maire qui dira ce n'est pas de ma faute.»
ci-joint le projet : projet St Omer 2014.pdf
(1)Balade urbaine lundi, rendez-vous à 17 h au Spey River; mercredi, rendez-vous à 18 h, place Perpignan; vendredi 21 mars, rendez-vous à 18 h, place de la Ghière.
Réunion publique lundi, à 18 h 45, avec David Douillet, au Petit Saint-Pierre, quai du Haut-Pont.

Les commentaires sont fermés.