Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/05/2013

Emmaüs: Mouiller sa chemise ...

Le député Lefait était outré de voir le redressement de l'URSSAF de 200 000€ à l'association Emmaüs du secteur…. Mais qu’a-t-il fait de concret pour règler la situation ?

On peut légitimement être affecté de la démarche de l'URSSAF face à une association qui s'occupe tous les jours  des sans-emplois, de l'action sociale et du logement, de l'économie solidaire etc….et qui crée en France plus de 15 000 emplois, quand même… Je crois que sur le site de St Omer c'est  un peu près 60 personnes qui seraient menacées de perdre leur emploi.

Ce que je reproche au Député Lefait c'est que non seulement tous ses amis ont tous les pouvoirs en France et il ne peut rien faire dit-il. Et il a beau jeu de se plaindre en permanence.

Outre de s'indigner, il pourrait, par exemple:

  • Défendre ce dossier efficacement auprès de ses amis les ministres et en particulier auprès de Marisol Touraine
  • Enfin, il pourrait être à la tête d'une collecte de fonds privés et publics pour une action humanitaire...

Je fais quelques propositions, il y en a d'autres…..

En clair, notre député devrait passer une bonne partie de son temps à cette affaire.

Muriel VOLLE

 

03/05/2013

Viande porcine...

Par ce billet, je veux féliciter le courage des syndicalistes et agriculteurs qui ont su défier le député LEFAIT le 1er Mai pour expliquer qu'il fallait qu'il prenne ses responsabilités dans la suite d'une porcherie à Heuringhem.

Moi je rajoute, et pour qu'il soutienne la filière de la viande porcine en France qui ne pourra continuer à faire vivre des milliers de personnes avec de la viande vendue à peine 1,50€ le kg aux supermarchés du coin.

Véritable girouette politique, opportuniste, dénué de personnalité et de caractère, faisant l'homme gentil, souriant, toujours  d’accord avec tout le monde mais complètement  inefficace pour la population et son secteur…..et cela dure depuis des d’années…faut dire qu’il cache bien son ‘jeu’.

J’espère qu’à l’occasion des élections municipales et autres, beaucoup de ces mécontents sauront aller jusqu'au bout de leurs idées pour s’investir avec nous vers une autre politique, réaliste de notre situation sociale, financière et économique, qui sera orientée vers l’aide aux personnes et non plus aux constructions de toutes sortes de bâtiments qui n'ont jamais démontré leur efficacité sociale et encore moins économique...

Pour acheter français, il faut aussi et surtout donner les moyens de produire dans notre pays. Et notre Maire, M.Magnier, représentant de la Région auprès de cette profession, était encore absent pour les défendre !!

Muriel Volle

10/03/2013

Actu St Omer: Le prestidigitateur....

Hier je lisais que le maire de St Omer se plaignait que les aides européennes à l'agriculture, la PAC, étaient distribuées nationalement et non par les Régions. Et comme il est président de cette commission au niveau régionale il se sent obligé d'expliquer pourquoi il n'a rien fait pour les agriculteurs et les maraichers du Marais depuis qu'il est au commande à ce poste...

Bien sûr ce n'est pas de sa faute c'est celle des autres... Voilà un monsieur qui est président de la commission agriculture pour la Région et il ne peut rien faire pour personne....ça laisse rêveur sur les élus qui ont des responsabilités payées par les contribuables.

Sauf qu'il oublie de dire qu'aujourd'hui ce sont ses amis qui sont au gouvernement et qui ont tous les pouvoirs de revoir la redistribution des aides de la PAC dans leur pays, et cela depuis 2003, vers les petites exploitations agricoles et en particulier les producteurs de fruits et légumes.

Aussi, j'aimerais lui dire au Maire qu'en 2009, le gouvernement de l'époque, le plan Barnier, a revu cette redistribution de la PAC et les petits agriculteurs ont reçu des aides grâce à cette démarche pour un total de près de 1 milliards 300 millions d'euros.

Savez vous M.Magnier que le gouvernement que vous soutenez aimerait revoir le plan Barnier pour 2013 en attendant disent-ils d'appliquer la réforme des aides européennes.

Mais je lui pose la question au Maire: Quand pourra-t-il agir pour le bien des autres ? Et pourquoi le gouvernement Ayrault aimerait supprimer cette redistribution des aides aux plus petits exploitants. En France les aides ne sont pas distribuées que par Paris comme il dit mais reparties aussi par la FNSEA et à l'hectare et que le ministre de l'agriculture a dit sur France inter avant hier, qu'il n'avait pas l'intention d'y toucher.....

Sur les 10 milliards que touche la France de la PAC, Michel Barnier avait refait les enveloppes sectorielles selon quatre priorités: l’élevage à l’herbe, les productions fragiles, la couverture des risques climatiques et sanitaires et enfin les systèmes de productions durables.

Cela ne plait pas aux socialistes Audomarois qui préféreraient distribuer une partie par la Région pour donner des aides à la 'tête du client' comme ils savent faire quand ils détiennent les cordons de la bourse des contribuables. Cela s'appelle du clientélisme électorale. Pour être clair ce sont les rois dans ce domaine. 

Il est peut être prestidigitateur pour croire que tout cela se fera tout seul parce qu'il a parlé à un journaliste. Non monsieur Magnier, si vous aviez du courage et la volonté d'aider les agriculteurs et maraichers du marais, il suffirait au moins de vérifier ce que reçoivent les grosses exploitations de la Région pour essayer d'entreprendre une redistribution plus juste vers les plus petits et de vous battre auprès de vos patrons le Président de la République et son gouvernement et ça changerait peut être quelque chose.

Muriel VOLLE

19/02/2013

Flamoval: Le monde à l'envers !!

Vous le savez, c'est toujours avec beaucoup d'intérêt que je m'informe sur le dossier de l'incinérateur Flamoval d'Arques dirigé par les élus majoritaires de la CASO par l'intermédiaire du SMFM, syndicat mixte intercommunal, qui regroupe la majeur partie des communes des Flandres dont Hazebrouck et celles de l'audomarois.

Je l'ai déjà dit sans encombre, ce dossier 'ficelé' à 100 millions d'€ est non seulement une vraie catastrophe financière pour des dizaines d'années mais surtout c'est un drame de santé publique sans précédent qui pourraient engendrer des maladies irrévocables à des centaines de citoyens..

Non seulement les élus de la CASO qui nous dirigent sont incapables de surmonter un dossier de traitement des ordures ménagères mais ils mettent en danger des milliers de personnes qui avalent tous les jours des millions de petites particules que l'on appellent dioxines qui sont  parmi les plus dangereuses de leur catégorie.

De plus, je viens d'apprendre, par la presse locale, que le Président de la CASO, Joël Duquenoy, vient, une fois de plus, de prendre les contribuables de l'audomarois pour des imbéciles….

Joël Duquenoy vient, dans sa derrière réunion du SMFM, 'd'insulter' l'élu vert de la commune d'Hazebrouck, T.Willays, qui s'oppose à ce projet depuis le début, en expliquant que les couts de procédures juridiques aller couter 150 000€ aux contribuables  du secteur et qu'il allait s'employer à le faire connaître auprès de la population…..

J.Duquenoy,  voudrait nous faire croire que défendre les intérêts des citoyens près des tribunaux est une faute politique qui mérite que les auteurs soient montrés à la vindicte populaire… du jamais vu dans ce monde politique qui nous entoure.

J.Duquenoy, et tous ceux qui le soutiennent,  dépensent à longueur d'année l'argent des autres à coups de centaines de millions d'euros et ce sont eux les censeurs qui viennent dire aux défenseurs des citoyens : 'allez au tribunal contre nous et vous verrez ce que cela va vous couter'.

Des menaces à peine voilées qui doit être condamnées sans attendre.


Muriel VOLLE

 

21/01/2013

Le Mépris du Maire...

 

Ce samedi 19 janvier alors même que les parking d'AUCHAN et Carrefour étaient en cours de déneigement, pourquoi pas, toute notre ville restait immaculée, ensevelie dans son manteau neigeux.

Ce samedi matin, jour de marché, les marchands de la place sont livrés à eux mêmes; rien n’a été prévu pour déneiger. Et les rues commerçantes n’ont pas été traitées.

Chacun se débrouille comme il peut avec le balai ou la pelle du voisin. Il aura fallu un grand renfort de plaintes et d’appels téléphoniques en Mairie pour que les services interviennent.

Et pourtant le Maire a été quelques minutes sur le Marché de Saint Omer ce samedi matin. Mais qu'est ce qu'il a fait pour changer la situation ? RIEN.

Les audomarois on pu se rendre compte de quelle manière vous gérer leur quotidien. …et pendant ce temps les gilets Fluo, en renfort, se promenaient tranquillement sur le marché achetant des fruits et des légumes et un autre une paire de chaussure.

Mr le Maire quelle est la vocation précise de ces agents ? Par ailleurs, si ce sont des emplois d'avenir, une quarantaine comme vous dites, c'est raté et foutu. Quel avenir pour des jeunes se promenant dans les rues avec un gilet de la mairie, ou de ramasser des feuilles ou de faire la sortie des écoles...

En finalité, je pense que le Maire méprise sa ville et ses contribuables au profit des grandes enseignes et la population a  le droit de savoir quels sont les fonctions du Maire et du personnel communal.

 

Muriel VOLLE

09/01/2013

Flamoval: l'usine à gaz socialiste

Tout d'abord j'aimerais vous souhaiter une bonne année 2013 avec beaucoup de petits bonheurs personnels et familiaux... 

Dans le titre de cet article je dis Flamoval, usine à gaz socialiste, parce qu'une nouvelle fois, et sans doute pas la dernière, le tribunal administratif de Lille a cassé l'arrêté préfectoral parce que l'enquête publique a été entachée d'irrégularités : Une procédure mal engagée, une population non écoutée, des informations et remarques cachées, enquête abrégée etc...

Et malgré ces défaites à répétition devant les tribunaux, l'incinérateur continue et continuera à déverser des tonnes de produits dangereux.. Je vous le demande: Qui pourra stopper un jour l'irresponsabilité et parfois la folie des hommes politiques ? Je n'en sais rien….Ils ont tous les pouvoirs de faire ce qu'ils veulent quand ils veulent y compris de nous intoxiquer avec notre propre argent.

A vrai dire ça ne m'étonne pas. Bien sûr l'enquête publique n'est pas faite par J.Duquenoy, mais les socialistes sont suffisamment malins pour 'maitriser' ces enquètes et enqueteurs qui peuvent être génants pour leurs projets.  Comme cet incinérateur si dangereux pour la vie et la santé de la population de tout l'audomarois.

Même si nous sommes déjà une région de surmortalité, le président Duquenoy n'en n'a que faire. Ce n'est pas son problème. Y compris que dans ses propos il  en connaît plus que le pneumologue P.Richard, c'est peu dire !!

Les socialistes de l'audomarois continuent de faire illusion y compris avec leur vrai faux développement durable qui n'est que poudre aux yeux et idéologie de bas étages pour occulter les vrais problèmes de destruction des déchets,  qui doit être orientée vers la responsabilité individuelle et la collecte de proximité. Et donc par la revalorisation et destruction des déchets de manière écologique et responsable...

Muriel VOLLE

 

 

30/10/2012

Flamoval : Vous avez dit 'rien à cacher'...

Le Docteur Richard, pneumologue, s'inquiète, à juste titre, de la façon dont va être traitée la commission de surveillance de l'incinérateur Flamoval en activité, le CLIS. Les journalistes dont le métier est d’informer n’ont tout simplement pas été conviés à l'une de leur réunion, c’est dire….

Je trouve que la réponse des élus est d'une gravité et d'une insolence invraisemblable pour des soi-disant responsables politiques.

Pour les élus socialistes, toutes ces réunions ils doivent rendre des comptes, donner des explications et des preuves, ça les ennuient. Et ils feront tout pour éviter  les expertises  qui risquent  d’apporter des réponses embarrassantes aux questions posées. 

 Nos élus joueront la montre, ils ne respecteront en rien le réglement intérieur, ils ne donneront  jamais de vraies preuves et explications des dysfonctionnements de cet incinérateur.. En clair ils vont tout faire pour ne pas faire fonctionner cette fameuse commission de suivi et controle de Flamoval. Et comme ils sont intouchables, ils continueront comme toujours de dire: Responsables mais pas coupables. 

Je dois dire au cher docteur et habitants de l'audomarois, que malheureusement c'est la manière dont les élus socialistes du secteur traitent les dossiers depuis toujours, même si la vie des gens  peut  être  en danger: L'arrogance et la désinvolture à l’état pur vis à vis aussi bien des spécialistes que des contribuables et j’ajouterai même des journalistes.

Alors qu'un Maire n'est formé à rien, et en particulier en matière de technique de destruction  ou de revalorisation des déchets, ils se permettent de donner des leçons à tout le monde.

Ils considèrent que l'incinérateur a démarré et 'basta', il n'y a plus rien à voir...Je ne suis pas étonnée, c'est leur manière de travailler au quotidien....La seule question qui vaille c'est ne rien ébruiter ça pourrait faire perdre des électeurs. C'est leur seule motivation  pour exister !!

Même si dans ce cas c'est la santé des habitants, qui ont payé et qui vont payer pendant 20 ou 30 ans une installation dangereuse de 100 millions d'euros qui peut mettre en danger leur santé, leur vie et la vie de leurs enfants et petits-enfants...Je dis bien payer et payer  3 fois....Payer l'investissement, payer les taxes de 100€ par an pour l'enlévement des déchets ménagers et payer demain leur médecin parce ce que les citoyens de l'audomarois vont s'inquiéter pour leur santé.....

Alors, quand on a rien à cacher ….


 Muriel VOLLE