Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/02/2013

Flamoval: Le monde à l'envers !!

Vous le savez, c'est toujours avec beaucoup d'intérêt que je m'informe sur le dossier de l'incinérateur Flamoval d'Arques dirigé par les élus majoritaires de la CASO par l'intermédiaire du SMFM, syndicat mixte intercommunal, qui regroupe la majeur partie des communes des Flandres dont Hazebrouck et celles de l'audomarois.

Je l'ai déjà dit sans encombre, ce dossier 'ficelé' à 100 millions d'€ est non seulement une vraie catastrophe financière pour des dizaines d'années mais surtout c'est un drame de santé publique sans précédent qui pourraient engendrer des maladies irrévocables à des centaines de citoyens..

Non seulement les élus de la CASO qui nous dirigent sont incapables de surmonter un dossier de traitement des ordures ménagères mais ils mettent en danger des milliers de personnes qui avalent tous les jours des millions de petites particules que l'on appellent dioxines qui sont  parmi les plus dangereuses de leur catégorie.

De plus, je viens d'apprendre, par la presse locale, que le Président de la CASO, Joël Duquenoy, vient, une fois de plus, de prendre les contribuables de l'audomarois pour des imbéciles….

Joël Duquenoy vient, dans sa derrière réunion du SMFM, 'd'insulter' l'élu vert de la commune d'Hazebrouck, T.Willays, qui s'oppose à ce projet depuis le début, en expliquant que les couts de procédures juridiques aller couter 150 000€ aux contribuables  du secteur et qu'il allait s'employer à le faire connaître auprès de la population…..

J.Duquenoy,  voudrait nous faire croire que défendre les intérêts des citoyens près des tribunaux est une faute politique qui mérite que les auteurs soient montrés à la vindicte populaire… du jamais vu dans ce monde politique qui nous entoure.

J.Duquenoy, et tous ceux qui le soutiennent,  dépensent à longueur d'année l'argent des autres à coups de centaines de millions d'euros et ce sont eux les censeurs qui viennent dire aux défenseurs des citoyens : 'allez au tribunal contre nous et vous verrez ce que cela va vous couter'.

Des menaces à peine voilées qui doit être condamnées sans attendre.


Muriel VOLLE

 

30/10/2012

Flamoval : Vous avez dit 'rien à cacher'...

Le Docteur Richard, pneumologue, s'inquiète, à juste titre, de la façon dont va être traitée la commission de surveillance de l'incinérateur Flamoval en activité, le CLIS. Les journalistes dont le métier est d’informer n’ont tout simplement pas été conviés à l'une de leur réunion, c’est dire….

Je trouve que la réponse des élus est d'une gravité et d'une insolence invraisemblable pour des soi-disant responsables politiques.

Pour les élus socialistes, toutes ces réunions ils doivent rendre des comptes, donner des explications et des preuves, ça les ennuient. Et ils feront tout pour éviter  les expertises  qui risquent  d’apporter des réponses embarrassantes aux questions posées. 

 Nos élus joueront la montre, ils ne respecteront en rien le réglement intérieur, ils ne donneront  jamais de vraies preuves et explications des dysfonctionnements de cet incinérateur.. En clair ils vont tout faire pour ne pas faire fonctionner cette fameuse commission de suivi et controle de Flamoval. Et comme ils sont intouchables, ils continueront comme toujours de dire: Responsables mais pas coupables. 

Je dois dire au cher docteur et habitants de l'audomarois, que malheureusement c'est la manière dont les élus socialistes du secteur traitent les dossiers depuis toujours, même si la vie des gens  peut  être  en danger: L'arrogance et la désinvolture à l’état pur vis à vis aussi bien des spécialistes que des contribuables et j’ajouterai même des journalistes.

Alors qu'un Maire n'est formé à rien, et en particulier en matière de technique de destruction  ou de revalorisation des déchets, ils se permettent de donner des leçons à tout le monde.

Ils considèrent que l'incinérateur a démarré et 'basta', il n'y a plus rien à voir...Je ne suis pas étonnée, c'est leur manière de travailler au quotidien....La seule question qui vaille c'est ne rien ébruiter ça pourrait faire perdre des électeurs. C'est leur seule motivation  pour exister !!

Même si dans ce cas c'est la santé des habitants, qui ont payé et qui vont payer pendant 20 ou 30 ans une installation dangereuse de 100 millions d'euros qui peut mettre en danger leur santé, leur vie et la vie de leurs enfants et petits-enfants...Je dis bien payer et payer  3 fois....Payer l'investissement, payer les taxes de 100€ par an pour l'enlévement des déchets ménagers et payer demain leur médecin parce ce que les citoyens de l'audomarois vont s'inquiéter pour leur santé.....

Alors, quand on a rien à cacher ….


 Muriel VOLLE