Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/10/2011

LES CAMPING-CARS DE LA DISCORDE

Petit à petit nous découvrons à la CASO le vrai visage de l'équipe socialiste de l'audomarois et leurs petites manœuvres qui ne cachent plus leurs grandes divergences sur tous les dossiers importants pour l'avenir de St Omer et de ses environs. 

Je ne vais pas revenir sur la candidature au sénat de M.Duquesnoy qui était sur une liste dissidente du parti socialiste, ou sur la piscine que le maire de St Omer voudrait construire alors que le président de la CASO n'en veut pas, ou alors sur la zone d'activités de St Martin au Laert que le Maire de St Omer ne veut pas etc…..ou sur les 100 millions qu'ont coûté l'incinérateur Flamoval… 

Sans doute que le débat est nécessaire y compris entre gens de même opinion politique, mais au moins que tout cela reste courtois avec l'envie de bâtir notre agglomération de demain en se concentrant sur l'emploi et la formation des jeunes. Mais malheureusement cet attelage d'élus de la CASO ressemble de plus en plus à une montagne d'égos personnels qui ne pense qu'à leurs mandats et leurs fonctions diverses. 

Ce jeudi 29 septembre au conseil de la CASO, le Maire de Longuenesse M.Barbier et le maire de St Omer se sont 'écharpés', sur un projet de parking de camping-cars. 

Dans cette affaire, B.MAGNIER Camping cariste qu'il est, a décidé d'installer le dit parking aux glacis, le maire de Longuenesse n'est pas d'accord parce qu'il est mis devant le fait accompli, personne ne l'a informé du projet mitoyen avec sa commune…Cela voudrait dire que la prise de connaissance des dossiers CASO se fait via la presse quotidienne. Elus tout deux du même Bord Ils ne se parlent pas.. 

Mais plus trouble encore, puisque le maire de St Omer dit en passant que ce projet n'est même pas "ficelé," . Donc pas certain du tout et qu'il pourrait être aménagé ailleurs. Il dit encore qu'il attend des subventions, les a-t-il sollicitées ??? 

Après + de 3 ans de contredits Mr le Maire n'a pas encore compris qu'il n'est pas le roi soleil et que l'argent du contribuable fut il géré par une majorité socialiste ne lui appartient pas et que s'il n'a jamais impressionné l'opposition que nous sommes avec ses effets d' annonce il est loin de rassemblé ses amis à ses causes. 

Allez Monsieur le Maire, encore un petit effort et vous allez faire ce parking pour les camping-cars allée des Marronniers, là où l'ancienne municipalité voulait le faire, parfaitement intégré dans le projet dit du "Bas de la Ville". 

Muriel VOLLE