Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/11/2013

La Motte Castrale

Quand est-il exactement du projet communal de la Motte Castrale, très ancienne maison dont l'entrée est situé place Sithieu ?

Le maire, M.Magnier nous explique souvent qu'il a fait acheter cette demeure de 500 000€ , une bagatelle sur le budget de la commune, dit-il, pour en faire une résidence d'artistes.... Soit. Mais ce que le Maire ne dit pas c'est que ce chantier de réhabilitation, de rénovation, de démolition , qui doit s’achever en juin  2014 , coûtera au total 1,9 millions d’euros.  Et avec de très imprécises subventions de plus de 400 000 € de l’Europe, le soutien du Département et de la communauté d’agglomération de Saint-Omer. Mais il n'aura pas le soutien de la Région puisque son dossier a été retoqué dernièrement. Donc le coût total pour la commune, on en sait rien.

Tout en évitant que cette très ancienne demeure devienne une friche, cela va de soi, on aurait pu attendre beaucoup plus de précisions des financeurs avant de se lancer dans cette aventure.

Je crois que la drôlerie, si je puis dire, vient du coût de fonctionnement pour la ville  qui a été estimé à 11 700annuel !! Par qui cette étude a été faite ? Personne ne sait très bien, mais cette somme me parait complètement irréaliste. Elle sera plutôt multiplié par deux, trois ou quatre. On verra d'ici quelques années.....

Pour être clair  : Ce  projet financé pour le FUTUR, comme on dit, nous laisse  coi...Sachant que si rien n’est notifié plus clairement et par écrit par les différents financeurs, chacun  pourra revenir sur sa parole et les contribuables paieront la facture. J’ose espérer que NON.

Muriel Volle  

19/09/2013

Centre culturel et aquatique…….

Vous avez vu comme moi que le gigantesque chantier pour la construction du complexe culturel et aquatique s'érige petit à petit sur l'ancien site Auchan.

Maintenant tout le monde le dit et le répète, ce projet, voulu par les socialistes de la CASO, est une aberration financière que les contribuables de l'audomarois vont payer pendant des dizaines d'années à fonds perdu.

Le coût actuel de ce chantier, caché par les élus, est certainement autour de 50 millions d'euros, et je viens d'apprendre que le Président Duquenoy, et notre maire M.Magnier, viennent de donner leur accord sur une cloture de 1000 m de long pour un prix faramineux de 1,3 million d'euros. Faites le calcul ça fait 1300€ le mètre. Qui dit mieux ! Et il faudra compter en plus UN million d'euros par an pour le fonctionnement de ce complexe. Une folie par les temps qui courent.

J'attire votre attention pour ceux et celles qui iront demain dans ce centre ce sera la double peine pour leur porte-monnaie, si je puis dire. Il faudra payer des impots supplémentaires pour financer cette gabegie mais en plus il faudra payer votre billet d'entrée.

Je ne résiste pas à vous faire lire le petit mot qu'un lecteur du blog vient de m'écrire:

'j'ai découvert avec effarement le projet de centre culturel et aquatique. Je suis complètement scandalisé de voir ces dizaines de millions jetés par les fenêtres, alors que la région de Saint-Omer est, sur le plan économique, l'une des plus sinistrées du Nord-Pas de Calais.

'Comment une petite poignée d'élus peut-elle mépriser à ce point les difficultés de toute la population, en l'obligeant à financer, tôt ou tard, un projet aussi pharaonique ?'

'Le seul but de ce "projet culturel" est de satisfaire la mégalomanie de deux ou trois seigneurs locaux, qui, décidément, n'ont rien compris à l'économie, et croient assurer leur réelection en créant artificiellement, aux frais des contribuables qui n'en ont pas les moyens, de l'activité commerciale qui profitera à quelques dizaines de personnes'.

'Espérons que les habitants oseront, en Mars prochain, sanctionner ces abus de pouvoir en renvoyant dans leurs foyers ces élus qui dépensent l'argent public pour leur satisfaction personnelle'.

Pour vous, je le remercie de contribuer à nous éclairer sur ce genre d'affaire.

Muriel VOLLE

16/09/2013

INOUÏ: Comment M.Magnier voit 2020 ?

Faut dire qu'il n'a peur de rien notre Maire. Alors que la grande majorité des gens de St Omer ont du mal à boucler leur fin de mois, lui vient vous expliquer comment il va dépenser notre argent dans les années à venir.

Avec un fascicule et une campagne publicitaire, qui ont déjà couté 100 000€ aux contribuables de St Omer, M.Magnier espère une fois de plus leurrer les audomarois avec une campagne de PUB qui nous explique que bâtir des batiments à couts de dizaines de millions d'euros va améliorer le quotidien de ses concitoyens.

En fait, ce n'est qu'une façon de dire aux audomarois, votez pour moi aux élections municipales de 2014 et tout sera facile après que je vous aies ponctionné quelques milliers d'euros supplémentaires d'impot à chacun d'entre vous.

Voyons ce qu'il nous propose:

Pour le maire de St Omer , je cite: 'pour la première fois la mairie de St Omer et la CASO vont vraiment travailler ensemble pour l'avenir du territoire'. Si ça ce n'est pas un aveu de faiblesse je n'y comprends plus rien à la politique. On sait que les deux ne s'aiment pas, ils ne se voient jamais et à 6 mois des élections ils viennent dire à la population: voilà comment nous allons dépenser votre argent dans les années à venir. Ils se réveillent,…..On va s'y mettre….6 ans pour RIEN. C'est vraiment NOUS prendre pour des imbéciles….

Par ailleurs, toujours sur la même page, le président Duquesnoy dit fièrement:' il faut donc que les finances ne tarissent pas pour les années à venir'…Cela revient à avouer que nos impôts continueront d'augmenter….alors qu'il faut réduire les dépenses publiques, surtout des investissements de prestige qui ne rapportent rien à la population.

Page 3, Banque de France, pas de promoteur, en concertation avec personnes, 15 ou 20 millions d'euros sans financement du parking souterrain….Et surtout ils veulent un promoteur public, pour que les contribuables financent leurs centaines de milliers d'euros de dépense, alors qu'il faut d’abord tout faire pour trouver un promoteur PRIVE….La vocation des collectivités territoriales n’est pas la promotion immobilière.

Page 4, …Pour 2013, Place Foch, nouvel aménagement en concertation avec les commerçants et les riverains !! Lesquels , quand et comment, alors que pour l'instant rien n'est FAIT. Pas de projet, pas d'argent, pas de concertation : une preuve supplémentaire d'une faisabilité irréaliste.

Page 6, logement, tout était ficelé en 2008, parc Malixoff le long des voies ferrées, et Magnier n'a rien fait….il a à son oeuvre 70 logements sur 6 ans et il se plaint que la ville se vide !! Et il s'inquiète aujourd'hui du logement dans sa ville, alors qu'il n'a aussi rien fait contre les marchands de sommeil etc….Encore une preuve qu'il essaie de berner les gens pour être réélu en 2014. Il promet 700 logements alors qu'il n'a rien fait pendant 6 ans…..

Et vous remarquerez que le Maire M.Magnier n'a toujours rien à dire sur la préoccupation des gens de tous les jours ... Mesure qui ne couterait pas cher à mettre en oeuvre….. Je veux dire, comment améliorer le sort des personnes sans emploi, des personnes seules et agées,; comment organiser la défense des gens face à des soucis complexes; aider les jeunes en déshérence; animer la dynamique économique, y compris centre ville. Et RIEN sur le développement de l'écologie et le BIO; RIEN sur la création d'emplois, etc…. Rien sur des pistes cyclabes et rien sur les vélos de ville;….Les élus de la CASO préférent dépenser des millions d'euros avec des bus qui circulent vides…….

D'ailleurs, je me pose la question, cette agglo est peut être trop petite pour avoir un tel système de bus….à voir et revoir…..

Sur ce projet, les élus socialistes se mettent à penser à St Omer. Bizarre, alors que le patron de la CASO a tout misé sur les grandes surfaces du coté d'Arques ; En fait ils s'aperçoivent de leurs erreurs et ils veulent se rattraper en faisant du fourre-tout de propositions à la dernière minute…….2013 !! 2014 etc….pour dire ON VA FAIRE !!

Comme d'habitude à la veille des élections, par des campagnes politiques coûteuses, ils espèrent que les contribuables vont payer leur nouvelle élection à coups de centaines de milliers d'euros….C'est lamentable…….

Pour moi, ce n'est pas cette campagne de pub qui va changer quelque chose, il faut en priorité diminuer les dépenses publiques des communes et pas l'inverse….

Il y a encore beaucoup de chose à dire, j 'y travaille.

Muriel VOLLE

26/06/2013

1er JOUR DES SOLDES à SAINT OMER !!

 

Il faut être bien informé, mais rien n’arrête le Maire B.Magnier dans ses erreurs, y compris avec les parkings.

En effet, le stationnement place Foch, et péri métrique, est interdit depuis ce matin 6.00h pour l’organisation d’une manifestation SECURITE ROUTIERE...

Les commerçants crient au scandale. Ils peuvent... Quel mépris du commerce traditionnel et quelle ignorance des difficultés au quotidien que vivent nos commerçants.

Cette première journée de soldes réputée pour être génératrice de gros chiffres d’affaire et d’affluence sera tout simplement gâchée par la bêtise et le manque de bon sens de notre Maire qui une fois de plus n’en fait qu’à sa tète, sans concertation avec personne. Pas besoin, dit-il, il connait tout sur tout !!

Monsieur le MAIRE nous vous tenons pour responsable de la baisse de fréquentation endémique dans les commerces de notre ville.

Muriel VOlle.

24/05/2013

Le Roi des maisons à St Omer continue, voici la maison du jeune réfugié...

Une fois n’est pas coutume, voici, en détail, par le journal local, le fonctionnement de la maison du jeune réfugié installée 8 rue des bleuets à St Omer.


Lors de l’inauguration de la maison du jeune réfugié, les remerciements de Dominique Dupilet, président du Département, à Bruno Magnier, maire de Saint-Omer lundi soir, étaient aussi lourds de reproche.


Pas des reproches adressés au premier magistrat de la ville qui accueille la structure, au contraire. « Au moment de remercier chaleureusement le maire de Saint-Omer d’avoir accepté d’accueillir la Maison du jeune réfugié, je n’oublie pas, a dit le président du conseil général,tous les maires qui l’ont refusé. Tous ces maires qui ont utilisé tous les arguments possibles et imaginables pour ne pas voir s’ouvrir cette maison sur leur territoire. Or, cette structure va apporter à Saint-Omer. Pour tous les mineurs isolés étrangers qui passeront dans cette maison, la France aura une image, ce sera celle de Saint-Omer. » !!


Que se passe-t-il donc dans cette maison qui a fait si peur aux élus ?

« Cette structure accueille trois dispositifs différents, a expliqué Jean-François Roger de l’association France Terre d’Asile, qui gère le lieu. 

  • Le premier est un dispositif de mise à l’abri des mineurs isolés étrangers. Depuis l’ouverture de la Maison, le 10 décembre dernier, nous avons accueilli 186 mineurs de vingt-cinq nationalités différentes, pour un total de 606 nuitées », a détaillé le directeur de la structure installée dans un ancien hôtel particulier du XIX e siècle qui a conservé quelques-unes des boiseries d’origine. « 98 % des mineurs accueillis sont des garçons qui viennent de pays en guerre : Afghanistan, Mali, Syrie, Darfour… »
  • Le deuxième dispositif hébergé dans cette maison concerne l’hébergement de stabilisation. Il a accueilli trente jeunes de onze nationalités différentes dans un appartement dédié depuis l’ouverture, le 20 septembre.
  • Enfin, le troisième volet de la maison c’est l’accueil de jour qui voit l’intervention de juristes spécialistes en droit de l’immigration et en droit des enfants ainsi que des professeurs de français langue étrangère. Le tout financé par le Département.

Et c’est là que le bât blesse, comme l’a rappelé Dominique Dupilet, président du conseil général : «Chaque année, le Département mobilise 1,7 million d’euros pour l’accueil des migrants, soit un point d’impôt. Or, aujourd’hui, seuls les contribuables du Pas-de-Calais contribuent à cet effort. C’est anormal. » Une situation qui devrait évoluer rapidement, « L’État ayant reconnu sa responsabilité, il devrait payer les cinq premiers jours d’hébergement. Après cinq jours, si le mineur veut rester sur le territoire, le conseil général financera », a indiqué son président.

Autre satisfaction relevée lundi soir, ce sont les seize mineurs qui sont passés par la structure et qui sont scolarisés, désormais, dans l’Éducation nationale. Autant de réussites personnelles qui justifient les efforts de tous loués lundi soir. Etc...etc...


Pour moi, c'est encore une Maison de plus sur le territoire de notre ville qu'il faudra gérer avec des coûts et des conséquences complétement non maitrisés et par laquelle le Maire c'est encore laissé influencer par son 'gourou', le Président Dupilet.

Muriel VOLLE

15/05/2013

Emmaüs: Mouiller sa chemise ...

Le député Lefait était outré de voir le redressement de l'URSSAF de 200 000€ à l'association Emmaüs du secteur…. Mais qu’a-t-il fait de concret pour règler la situation ?

On peut légitimement être affecté de la démarche de l'URSSAF face à une association qui s'occupe tous les jours  des sans-emplois, de l'action sociale et du logement, de l'économie solidaire etc….et qui crée en France plus de 15 000 emplois, quand même… Je crois que sur le site de St Omer c'est  un peu près 60 personnes qui seraient menacées de perdre leur emploi.

Ce que je reproche au Député Lefait c'est que non seulement tous ses amis ont tous les pouvoirs en France et il ne peut rien faire dit-il. Et il a beau jeu de se plaindre en permanence.

Outre de s'indigner, il pourrait, par exemple:

  • Défendre ce dossier efficacement auprès de ses amis les ministres et en particulier auprès de Marisol Touraine
  • Enfin, il pourrait être à la tête d'une collecte de fonds privés et publics pour une action humanitaire...

Je fais quelques propositions, il y en a d'autres…..

En clair, notre député devrait passer une bonne partie de son temps à cette affaire.

Muriel VOLLE

 

29/01/2013

L’AGENDA 2013 du Maire de St Omer: ILLISIBLE et paradoxal.

L’égo du Maire  de St Omer en miniature sur l’agenda 2013.

Sa photo dans toutes  les postures. Rien ne nous sera épargné. 

Au lieu de faire nettoyer les trottoirs enneigés qui glissent et ennuient tout le monde depuis 10 jours, le Maire préfère distribuer des agendas qui ne concernent personne. 

Et comment peut -t - on   vanter les commerces de qualité du centre ville en page 1 et faire de la publicité pour AUCHAN en avant dernière de couverture qui 'vide' St Omer  ? Un comble !

Qui pourra encore croire que le  Maire, Mr Magnier défend le bien-être de ses concitoyens et le commerce du centre ville en laissant mettre en avant  une enseigne de grande distribution  internationale qui gagne beaucoup d'argent avec des produits fabriqués, pour une grande partrie, ailleurs qu'en France.

 

TRISTE CONSTAT

Muriel Volle

09/01/2013

Flamoval: l'usine à gaz socialiste

Tout d'abord j'aimerais vous souhaiter une bonne année 2013 avec beaucoup de petits bonheurs personnels et familiaux... 

Dans le titre de cet article je dis Flamoval, usine à gaz socialiste, parce qu'une nouvelle fois, et sans doute pas la dernière, le tribunal administratif de Lille a cassé l'arrêté préfectoral parce que l'enquête publique a été entachée d'irrégularités : Une procédure mal engagée, une population non écoutée, des informations et remarques cachées, enquête abrégée etc...

Et malgré ces défaites à répétition devant les tribunaux, l'incinérateur continue et continuera à déverser des tonnes de produits dangereux.. Je vous le demande: Qui pourra stopper un jour l'irresponsabilité et parfois la folie des hommes politiques ? Je n'en sais rien….Ils ont tous les pouvoirs de faire ce qu'ils veulent quand ils veulent y compris de nous intoxiquer avec notre propre argent.

A vrai dire ça ne m'étonne pas. Bien sûr l'enquête publique n'est pas faite par J.Duquenoy, mais les socialistes sont suffisamment malins pour 'maitriser' ces enquètes et enqueteurs qui peuvent être génants pour leurs projets.  Comme cet incinérateur si dangereux pour la vie et la santé de la population de tout l'audomarois.

Même si nous sommes déjà une région de surmortalité, le président Duquenoy n'en n'a que faire. Ce n'est pas son problème. Y compris que dans ses propos il  en connaît plus que le pneumologue P.Richard, c'est peu dire !!

Les socialistes de l'audomarois continuent de faire illusion y compris avec leur vrai faux développement durable qui n'est que poudre aux yeux et idéologie de bas étages pour occulter les vrais problèmes de destruction des déchets,  qui doit être orientée vers la responsabilité individuelle et la collecte de proximité. Et donc par la revalorisation et destruction des déchets de manière écologique et responsable...

Muriel VOLLE

 

 

24/06/2012

Mise au point de mon engagement politique.

Une mise au point, ci-dessous,  par le journal la VDN. ça ne fait pas de mal d'autant que je le dis depuis longtemps mes adversaires politiques se sont les socialistes. Et pour cause, regardez ce qu'ils font dans l'audomarois:

  • ils dépensent l'argent des contribuables sans compter; 
  • ils endettent notre territoire à ne plus en finir;
  • ils roulent les gens dans la farine avec les JO de Londres !!
  • Ils dépensent 100 millions d'euros pour l'incinératreur de déchets Flamoval alors qu'un projet écologique aurait couté 3 fois moins cher;
  • ils vont investir dans une maison du mairais à St Martin au Laert pour faire plaisir à son Maire alors qu'il faut investir concrétement dans le marais;  
  • ils confondent les investissements de prestige, avec ceux qui créent un avenir pour nos enfants, je veux dire l'aide à l'entreprise, aux commerces, à l'artisanat qui créent des emplois durables;
  • ils ne travaillent pas sur l'appentissage des jeunes avec les entrepreneurs etc...
  • Au niveau national c'est pire, ils ne pensent qu'à la redistribution et à la dépense publique pour soit-disant redresser les comptes et relancer la croissance dans notre le pays. Les marchés financiers vont bientot leur répondre...

C'est pour tout cela que mes amis et moi-même sommes bien décidés à continuer de vous informer sur la gestion des socialistes dans l'audomarois....

Soyez convaincus, j'ai bien l'intention de vous défendre encore très longtemps. 

 

Muriel VOLLE

-----------------------------------------------------

Elections législatives 2012

·  Quel avenir pour le MODEM audomarois après son naufrage au premier tour ?

jeudi 14.06.2012, 05:03 - La Voix du Nord

Muriel Volle a appelé à voter François Decoster, contre Dany Masset avec qui elle siège dans «Saint-Omer ensemble».

| 8E CIRCONSCRIPTION DU PAS-DE-CALAIS |

Lâchée avant le premier tour des législatives par Muriel Volle qui appelait à voter François Decoster, Dany Masset (MODEM - Centre pour la France) a réalisé un score insignifiant dans la huitième circonscription, y compris à Saint-Omer. Pas de bon augure pour 2014.

Avec 1,98 % des voix (1 068 bulletins) dans la huitième circonscription, dimanche, au premier tour, Dany Masset a réalisé un score ridicule. Elle ne devance que de 51 voix Catherine Glinatsis, la candidate méconnue du Mouvement écologiste indépendant. Loin derrière les 4 825 voix (6,57 %) obtenues par François Bayrou au premier tour de la présidentielle. Pour une ancienne conseillère régionale et ancienne adjointe au maire de Saint-Omer, ça fait désordre. Certes, elle fait un peu mieux dans sa ville avec 3,54 % (180 voix). À des années lumière des 955 suffrages (16,56 %) du premier tour des municipales de 2008. Il faut dire que localement, le MODEM a explosé.

Muriel Volle prend ses distances

Muriel Volle, ancienne responsable départementale du MODEM, a pris ses distances avec le parti de François Bayrou. Même si elle refuse qu'on dise qu'elle quitte le navire quand le MODEM prend l'eau. Alors Muriel Volle explique : « Oui, j'ai été responsable départementale du MODEM, mais je ne le suis plus depuis 2008. Je ne suis même plus à jour de mes cotisations. » Pour autant, elle a fait campagne « en militante de base » pour le président du MODEM au premier tour de la présidentielle. Mais, « trop, c'est trop. Que François Bayrou annonce entre les deux tours qu'il voterait pour François Hollande, ce n'est pas acceptable. Le parti prend la direction de la gauche. Je ne le tolère pas. Je reviens à ma famille politique, le centre droit. » Car l'adversaire principal de Muriel Volle reste Bruno Magnier même si elle allume dans son blog tous les socialistes qui passent à sa portée. Du coup, elle a appelé, sur son blog, à voter pour Nicolas Sarkozy au second tour de la présidentielle, le 6 mai. « Le ni-ni, ni-gauche, ni-droite, ça ne marche pas », martèle-t-elle aujourd'hui... En « cohérence avec sa prise de position pour la présidentielle », elle a appelé à voter au premier tour des législatives « pour le candidat de la droite républicaine » sans citer François Decoster. Faut-il y voir alors un rapprochement des deux anciens adjoints de Jean-Jacques Delvaux à Saint-Omer ? « Certainement pas », répond vivement Muriel Volle. Elle n'a pas digéré l'attitude de François Decoster en 2008. « Jean-Jacques Delvaux et François Decoster ont fait une erreur en pensant que nos électeurs allaient voter pour eux au second tour. Ça leur a coûté la mairie de penser qu'ils pouvaient se passer de nous. » Mais, la division au sein du MODEM audomarois ne va-t-il pas peser sur Saint-Omer ensemble, association dans laquelle siègent les deux anciennes égéries du mouvement dans l'Audomarois ? « Nous sommes et restons unies comme en 2008, nous sommes sur le terrain et nous serons là en 2014 », affirme Muriel Volle.

De son côté, Dany Masset refuse « catégoriquement de commenter » l'appel à voter de Muriel Volle et confirme faire toujours partie de Saint-Omer ensemble. « On peut avoir des divergences politiques et rester dans la même association. » Une association dont le poids aujourd'hui à Saint-Omer est un mystère.